Le e-tourisme

Description du e-tourisme et notamment celui de la région des Pays de la Loire : définition, usages et pratiques online de la région! 


Le e-tourisme c’est quoi ?

Définition du e-tourisme

Le tourisme électronique, autrement nommé le e-tourisme désigne les activités du secteur du tourisme, sur Internet.
Même s’il est de plus en plus réducteur aujourd’hui de parler d’e-tourisme tant le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger complètement vers un tourisme numérique.
Pour les usagers, le e-tourisme offre des moyens de préparer, d’organiser et de réserver ses voyages via Internet : identification de la destination, achat du transport, élaboration d’un itinéraire, réservation d’un hébergement, échange d’informations avec les autres internautes.
Apparu en 1998, le e-tourisme est aujourd’hui un mode de promotion et de réservation incontournable dans les secteurs du tourisme et du voyage. Les utilisateurs et consommateurs du e-tourisme sont désignés par l’univers du marketing comme des touristonautes ou des touristes en ligne.

Le m-tourisme est la déclinaison sur téléphones mobiles, du e-tourisme.

Les pratiques des clientèles européennes

 

usage-e-tourisme

• En 2012, 70% des touristes-internautes réservent en ligne, ce taux était de 30% en 2005.
• 80% des touristes-internautes se renseignent, comparent les destinations et analysent les offres sur internet.
• La recherche d’information demeure multicanale : le bouche-à-oreille, vecteur traditionnel, prend une nouvelle forme grâce aux réseaux sociaux.
En 5e position parmi les outils privilégiés, plus d’un touriste sur trois consulte les réseaux sociaux.

Facebook est le premier réseau social consulté cité (62%), loin devant le second, Twitter (17%),
• 4 européens sur 10, postent des photos ou commentaires à leur retour et, pour cela, Facebook reste le réseau social incontournable pour la moitié des vacanciers européens.
Les Espagnols et les Italiens sont cependant les plus actifs (près de 50%).

• Internet fait partie intégrante de la vie des Européens : 67% d’entre eux restent connectés pendant leurs vacances afin de rester en contact avec la famille (58%), les « amis » (25%) et le travail (24%) mais aussi pour la recherche d’informations touristiques, la réservation de prestations et l’accès aux avis d’autres touristes.
• Ce sont les Français qui recherchent le plus des informations sur les restaurants alors que Britanniques et les Italiens privilégient les sorties et que les Allemands s’orientent plus vers les visites.
• Le téléphone portable devient l’équipement indispensable pour la recherche d’informations bien définies et localisées :
météo, trafic, restaurants à proximité, géolocalisation d’un site ou d’un équipement, recherche d’informations touristiques, partage de photos et d’avis sur des réseaux sociaux ou recherche d’adresses utiles.

La région Pays de la Loire et le e-tourisme

La région a lancé un programme de formation destiné aux professionnels du tourisme de la région : Académie e-tourisme

Une plateforme régionale d’innovation IDE (innovation & design d’expérience de visite) a également été mis en place. Elle a pour objectif de développer de nouvelles formes de visite touristique pour augmenter la fréquentation des sites (applications mobiles, tables numériques, visites interactives…) : pri-idev.fr 

Quant aux usagers-touristonautes, plusieurs moyens ont été lancés pour découvrir avec de nouveaux outils les Pays de la Loire.
Nous les découvrirons via e-tourismepdl ! :-)

Vous avez aimez cet article ? Partagez-le ou commentez-le grâce aux icônes mis à votre disposition ! ;-)

 

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

4 thoughts on “Le e-tourisme

  1. Bonjour,

    je réalise actuellement mon mémoire sur le e-tourisme, pourriez-vous me dire qui a réalisé l’étude sur les pratiques des clientèles européennes svp?
    Est-ce une étude portée uniquement sur une clientèle à destination de la france ou tous pays confondus?

    1. Bonjour Virginie.

      Merci de ton intérêt pour cet article.

      Cette étude a été réalisée pour le compte du CRT Bretagne, de 17 Observatoires régionaux du tourisme et de la FNCRT par Toluna en novembre-décembre 2012, auprès de 10 500
      européens (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni) ayant séjourné en France ou en Europe au cours des deux dernières années.
      L’étude en question ici : http://www.clicalsace.com/sites/clicalsace.com/files/article/pdf/m-tourisme-et-reseaux-sociaux.pdf

      Les chiffres sont désormais un peu eronnés (article qui date de 2014). Je pense que tu peux trouver sur internet des chiffres plus récents et tout autant pertinents :)
      Bon courage à toi pour la rédaction de ton mémoire (j’ai connu cela aussi ! :) )
      A bientôt, Annabelle

      1. Bonjour Annabelle,

        Merci pour ta réponse !
        Je n’ai malheureusement pas trouver une étude plus récente au niveau européen… Si vous avez une idée d’où je pourrais les trouver je suis preneuse :)

        Je te souhaite un bon week-end !

        Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *